1. Les cycles de la lune

On trouve généralement des informations sur les cycles de la lune pour le jardin, les marées, mais je trouve qu’il y a très peu d’informations sur les cycles de la lune en lien avec les projets ou la vie en général, ainsi qu’avec les cycles de la femme (Il faut dire que je n’avais jamais trop cherché, non plus). Enfin, ça change, il y a de plus en plus de femmes qui s’intéressent aux cycles de la femme et d’entrepreneuses aux cycles de la lune pour les projets, ou la vie de tout les jours. Et c’est chouette parce que c’est passionnant, très instructif et surtout, ça aussi peut faire partie du développement personnel, de suivre les cycles de la lune (et nos propres cycles) 🙂

Je m’y intéresse, donc. Depuis quelques mois. Avant, je savais que j’allais faire une insomnie en pleine lune, je savais qu’on pouvait se couper les cheveux à une période donnée pour qu’ils poussent plus vite, et je savais qu’on plantait en fonction de la lune mais… c’était à peu près tout. Quelle a été ma surprise de découvrir tant de choses sur les cycles de la lune. De découvrir qu’il y avait un période propice pour penser à ses projets, une autre pour les lancer, une autre pour travailler sur soi etc... Et surtout, de remarquer la pertinence de tout ça ! C’est fascinant.

Je vais donc vous parler des cycles de la lune dans cet article, de manière résumée. Vendredi prochain, je vous expliquerai les cycles de la femme. Ensuite, chaque semaine, je vous donnerai des précisions sur chaque phase, je vous parlerai de ce qu’on peut faire, à quel moment, les bénéfices, les pierres à porter, des petits rituels à faire etc… Je crois bien que ça va être passionnant 😉

Mais tout d’abord, pourquoi s’intéresser aux phases de la lune ?

Parce que connaitre les phases, plus précisément les énergies liées à ces phases peut grandement nous simplifier la vie. Si on lance un projet alors que les énergies sont plutôt à tendance introspection, repos, on va devoir batailler deux fois plus pour y arriver. Si on se repose alors que l’énergie est à son comble, on va se sentir frustré, avec l’envie de faire quelque chose mais sans réellement savoir quoi. (ça, je l’ai vécu juste avant de lancer ce blog. Je voulais le lancer mais je n’étais tout à fait prête. C’est à dire que je tenais à écrire mes articles pour un mois à l’avance, de tout planifier nikel avant de lancer le blog, de ne laisser aucune place à l’imprévu ou au tâtonnement. Et en vérifiant, j’ai remarqué qu’en effet, c’était le moment de lancer, c’est la raison pour laquelle je le sentais intérieurement, que ça bouillonnait en moi mais je pensais que c’était trop tôt). Et finalement, tout se passe très bien 😉

Alors bien sûr, il y a des personnes qui réussissent sans suivre les cycles de la lune mais franchement, c’est vraiment un plus.

C’est vraiment un plus d’être en harmonie avec les énergies de la Terre et de la lune.

Et surtout, on va gagner en efficacité, en vitalité, et on sera beaucoup performant et alignés.

Voici les cycles de la lune :

Donc une lunaison dure 29 jours et demi environ ( de la nouvelle lune à une autre nouvelle lune).

La nouvelle lune, la phase (lune) croissante, la pleine lune et la phase (lune) décroissante. A chaque phase, il y a une énergie différente. Et chaque phase est encore découpée : premier quartier, demi-quartier etc… Comme on le sait pour le jardinage, il y a un temps pour semer certaines choses, d’autres pour laisser tranquille, encore d’autres pour désherber etc etc. C’est pareil pour nous, donc. Il va y avoir des phases où l’on sera plus productifs, d’autres plus dans l’intériorisation, d’autres où ce sera le moment de faire des bilans, d’autres où lancer nos projets.

Les 4 phases de la lune correspondent aux saisons, voici les correspondances (oui, j’aime bien imager).

J’ai lu dans un livre que lune montante = lune croissante, et lune décroissante = lune descendante, mais c’est faux. On parle de lune croissante entre la nouvelle lune et la pleine lune par exemple, mais la lune montante ou descendante correspond à sa position dans le ciel, à sa trajectoire, elle est haute : elle est montante, elle est basse : elle est descendante. Donc, ce n’est pas la même chose et ça change tous les 13 jours environ. Le mieux, c’est d’avoir un calendrier lunaire pour savoir où elle est exactement. Sinon, il faut l’observer tous les soirs à partir d’un point fixe pour déterminer sa position.

Il y a aussi la lune rousse, les éclipses, les noeuds lunaires, la lune en fonction du signe astrologique dans laquelle elle se trouve, des planètes. Il y a les saisons, évidemment, et aussi les jours de la semaine.

Ca fait un sacré binze tout ça au début, quand on y connait pas grand chose. C’est la raison pour laquelle je simplifie au maximum ce premier article, afin que vous puissiez retenir les informations essentielles et ensuite, au fil des semaines, je donnerai des précisions. Tout deviendra plus clair. (Parce que moi au départ, j’ai peiné pour tout mettre au clair dans ma tête). Si le sujet vous passionne, n’hésitez pas à vous trouver un calendrier lunaire pour débuter, ça aide vraiment bien pour savoir exactement où se trouve la lune, si elle est montante, s’il y a une éclipse etc.

Au départ, pour comprendre les cycles de la lune, j’ai acheté 4 livres : La lunologie de Yasmin Boland. Gardienne de la lune de Stéphanie Lafranque. La femme optimale de Miranda Gray. Carnet de Lune de Karine Bégic. + le petit calendrier lunaire de Philippe Chavanne. (oui, bon ça fait 5). Et j’ai fait aussi pas mal de recherches sur le net.

En vérité, tous ces livres supers intéressants mais il m’a manqué un tableau clair, comme celui que je vous livre ici 😉 Il y a un livre qui est très succint (mais pratique pour une première approche car les cycles ont un résumé) mais qui associe lune croissante/lune montante. Ah, et je me suis aussi fait un calendrier lunaire circulaire que je montrerai peut-être un jour ou l’autre sur Instagram (inspire_et_crois_en_toi).

Mais avant, petite précision :

La nouvelle lune est positionnée exactement entre le soleil et la terre, on ne la voit pas dans le ciel la nuit, mais on peut la voir la journée.

La lune croissante, le croissant forme un C inversé (on dit que la lune « ment » pour se souvenir).

La pleine lune, la lune est bien ronde et bien lumineuse.

La lune décroissante, elle forme un C.

Voici donc mon tableau. Comme je vous l’ai dit, il est un résumé pour donner un fil directeur, il y a plusieurs phases dans la lune croissante et décroissante. J’y reviendrai avec plus de précisions semaine par semaine.

La nouvelle lune correspond à la saison hiver et à l’élément air. A la nouvelle lune, c’est la fin d’un cycle. on fait table rase, tout est possible pour la suite. On reprend des forces avant de repartir. Mais on ne reprend pas des force en ne faisant rien du tout, on pense à nos projets, à nos souhaits, à ce qui est essentiel pour nous, à nos valeurs. On lâche ce qui ne nous convient plus pour se concentrer sur ce qui a de l’importance, sur nos intentions pour la suite. C’est une période importante où on doit rester positif. On écrit nos voeux (de manière positive, toujours, donc pas de « je ne veux plus m’emmerder au travail » mais « je trouve un travail épanouissant »). Et on y pense, on les visualise, on les ressent, on y ajoute des émotions joyeuses, comme si tout était déjà arrivé.

La lune croissante, donc phase croissante correspond à l’imagination, la création, et l’action. L’énergie remonte. On peut lancer nos projets, nouer des relations, on favorise les partenariats. Il est possible qu’il y ait une période de doute alors on ajuste nos intentions et projets et on avance. Si on a tout bien préparé, on ne recule pas. On peut aussi écrire des voeux d’abondance. (J’y reviendrais plus en détails quand ce sera le moment). On prend aussi soin de son corps, marche, sport etc…

La pleine lune correspond à une période de connexion avec soi-même, de puissance, de gratitude. Si on a eu ou qu’on sent des blocages par rapport à nos projets ou encore à d’autres choses, c’est le moment de les lâcher. On pardonne, aussi. (là aussi, j’y reviendrais). On transforme les émotions négatives, bref, positives vibrations pour lâcher tout ce qui nous pèse et nous empêche d’avancer sereinement. C’est la période idéale, ce sera plus facile. On remercie pour ce qu’on a, on remercie la Terre, le Ciel (et la lune ;-)). On honore la terre et la lune, nos ancètres, tous ceux qui oeuvrent pour élever les vibrations de la terre.

La lune décroissante, donc phase décroissante, l’énergie redescend. On fait un bilan de ce qu’il s’est passé depuis la nouvelle lune, on regarde le chemin parcouru, on analyse et on ajuste. On garde confiance, les ajustements sont normaux. C’est aussi une période pour se reposer, pour lâcher prise, pour apprécier ce qu’on a fait et ce qu’on a obtenu. On redouble d’amour pour nous. C’est la période des récoltes, aussi.

Voilà l’essentiel. J’espère que mon tableau récapitulatif vous aura aidé. Et suivez-moi sur facebook ou Instagram, chaque semaine, je reviendrais sur le cycle de la lune en donnant plus d’explications, en vous proposant des rituels, des pierres à porter, etc…

Et n’hésitez pas à commenter et partager ! 😉

La semaine prochaine, je vais parler des cycles féminins. En attendant :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s