Nouvelle lune du 28 Octobre

La nouvelle lune du 28 Octobre est en Scorpion.

Vous savez déjà (si vous avez bien suivi) que la nouvelle lune est synonyme de fin d’un cycle et de nouveau départ. C’est donc le moment de faire une liste de voeux, de souhaits ou d’intentions. On vire ce qui ne nous sert plus pour repartir comme neuf. On décide ce qu’on veut pour cette nouvelle période qui arrive.

La lune en Scorpion ajoute un peu de piquant…

On peut constater que de plus en plus de gens sont en quête de sens. En quête d’éthique, de bien-être, de ce qui est important, essentiel pour soi, en quête de buts, de vrai, d’authentique, de sincère. Seulement, ça n’est pas toujours aussi clair dans l’esprit des gens. Parce que les êtres humain, souvent, ont besoin de se prendre des portes dans la tête pour réagir. Ils attendent d’être au pied du mur, de faire un burn out, une dépression, d’enchainer les périodes plus que bof pour réaliser qu’en fait, et bien oui, ils ne vivent pas forcément une vie idéale. Leur vie idéale.

C’est alors à ce moment là que le changement peut commencer… Que le vrai travail sur soi prend toute sa valeur. Quant tout va mal, ou beaucoup de choses vont mal. On craint beaucoup les émotions négatives, les situations douloureuses mais en réalité, elles ont un sens (et j’en sais quelque chose, j’ai vécu une période très très difficile ce printemps avec la maladie de lyme, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle je peux en parler). On ne nous apprend pas à gérer ces périodes dures, intransigeantes, ou plus rien n’a de sens. On nous apprend à viser une perfection qui n’existe pas, à sourire, à être tous les mêmes, à ne surtout pas sortir du lot ou réaliser nos rêves…

Mais surtout, quand tout va bien, on ne change rien. Quand tout va à peu près bien, on ne change rien non plus. On se contente de ce que l’on a, on se dit qu’il y a pire ailleurs, et qu’on a un toit et à manger alors on ne va pas se plaindre.

Oui, ça, c’est ce qu’on appelle la gratitude. C’est très important d’avoir de la gratitude – une vraie gratitude, c’est à dire qu’on remercie pour ce qu’on a avec le coeur et les tripes- mais ça ne suffit pas à nous rendre totalement heureux et surtout, ça ne nous pousse pas forcément à réaliser nos rêves, à révéler au monde Qui nous sommes, à diffuser au monde la meilleure version de nous-même. La gratitude a un pouvoir énorme sur notre bien-être, être dans la gratitude agit sur notre moral, notre corps, la gratitude éprouvée régulièrement nous permet d’être reconnaissant, de profiter des petits bonheurs, de ne pas être des éternels insatisfaits, mais ce que je veux dire c’est que se contenter de ce qu’on a parce qu’il y pire ailleurs, c’est nul. C’est nul parce que la vie, ce n’est pas ça. Se dire qu’on ne va pas se plaindre parce qu’il y a pire que nous, c’est une excuse. Une excuse pour ne rien faire.

La vie, c’est trouver le sens qu’on veut lui donner. Cela inclut de trouver Qui nous sommes vraiment. Et de tout faire pour l’incarner…

C’est vrai que c’est difficile de révéler au monde Qui nous sommes. Parce que déjà, il faut se connaitre, savoir ce que l’on veut, ce qui nous fait vraiment vibrer, kiffer, ce qu’on a envie de réaliser envers et contre tout. Il faut trouver le trésor qui sommeille en chacun de nous. et l’offrir au monde tel un cadeau.

Alors ça demande du temps, de la concentration, de l’honnêteté, des doutes, des remises en questions. Et puis il y a l’éducation, la société, le fait de ne jamais chercher le bien-être à l’intérieur de soi mais de le chercher à l’extérieur, le regard des autres, les peurs. Peur de ne pas y arriver, et peur d’y arriver. Oui, souvent nous nous brimons par peur de la réussite. Manque d’estime de soi, de confiance, et encore une fois, du regard des autres.

Mais de plus en plus, les énergies du monde, de l’univers, nous demandent d’être nous-mêmes. Avec nos forces et nos faiblesses, dans notre unicité.

Nous sommes tous semblables (des êtres humains) mais tous différents. Tous différents car nous avons tous quelque chose à apporter à quelqu’un, aux autres, au monde. Forcément.

Et donc cette nouvelle lune en Scorpion, c’est ce qu’elle veut. Et ça risque de dépoter. Parce que comme je l’ai dit, souvent c’est quand nous ne sommes pas bien, au fond du trou, qu’on revient à l’essentiel et qu’on trouve ce qui nous fait vraiment vibrer (ce n’est pas pour rien que le slogan de mon blog dit « puissiez vous trouver ce qui vous fait vraiment vibrer » 😉

Alors on pourra se sentir secoué, mal, énervé, perturbé, anxieux, en colère… parce qu’il faut qu’on aille chercher au fond de nous ce qui fait de nous cet être unique, magnifique, lumineux. Et l’incarner pleinement. Il faut qu’on lâche les vieux schémas, nos comportements périmés, les relations qui ne nous apportent rien, les fausses excuses, les rancoeurs qui nous clouent à la noirceur et qui ne nous font pas avancer.

Trouver ce qui fait de nous des êtres uniques, lumineux n’est pas signe d’égoïsme, ou d’egocentrisme, c’est plutôt de le garder pour soi qui l’est. On possède tous un talent, un don, du savoir, des connaissances qui peuvent aider les autres, qui peuvent améliorer la société, le monde, la planète.

Hé, les êtres humains sont des alchimistes, ils possèdent cette merveilleuse faculté de se renouveler à chaque instant. Et c’est le moment, saisissez le ! La lune, l’univers nous aide à le faire. Peu importe ce que vous souhaitez faire, petite ou grande chose, il faut oser. Chaque petite flamme qui se rallume, qui prend de l’intensité éclaire un peu plus le monde.

On veut tous un monde harmonieux, non ? On veut tous une vie qui nous fait kiffer, se sentir libre, léger, joyeux, heureux…

Donc pour cette nouvelle lune, on peut s’aider par la méditation ( il y a beaucoup de méditation guidées sur You Tube), en s’enracinant régulièrement, en se recentrant, en se connectant à notre pouvoir intérieur, à notre force intérieure, en écoutant notre intuition, en décidant ce qu’on ne veut plus (quand on sait ce qu’on ne veut plus, c’est plus facile de savoir ce que l’on veut). On peut décider de guérir les plaies du passé, de lâcher les rancoeurs, les regrets. On prend soin de soi, on prend du temps pour soi. Et évidemment on peut s’aider des pierres.

Pour info, mercredi, je lance ma boutique en ligne « la marchande de cailloux ». Vous trouverez pas mal de pierres pour vous aider. Elles n’ont pas été crées par la nature pour rien, elles sont là pour vous faire du bien…

Voici celles que je vous conseille pour cette période de nouvelle lune qui secoue :

☾ Il y a l’améthyste d’abord, la reine de la transformation. Elle aide à débloquer toutes les situations.

☾ Le jaspe rouge, pour l’enracinement.

☾ L’agate mousse ou l’agate dendritique, pour se relier à la terre.

☾ La citrine, pour vous relier à votre plexus et retrouver ou garder une stabilité émotionnelle, ainsi que l’optimiste et la joie.

☾ Le quartz rose pour vous réconforter, et pour que vous vous aimiez.

☾ La sélénite pour son océan de douceur.

☾ La pierre de lune pour se relier à soi et écouter son intuition (il va y avoir très bientôt des pierres de lune noire, parfaite pour ça également).

L’opale noire de Madagascar, une pierre récente, nous connecte au sacré de la vie, et au sacré en soi. Cette pierre est incroyable. J’en ai quelques une sur mon site et je vais en ajouter d’autres très bientôt parce que cette pierre est un gros coup de coeur pour moi et surtout, elle est vraiment actuelle et parfaite pour les énergies du moment.

☾ La cornaline pour la reconstruction, pour s’aligner entre envies/aspirations et possibilités/réalité, tout en vous connectant à votre chakra sacré, lié à la créativité, au désir de vivre, à votre féminité.

☾ La sodalite pour lâcher prise.

♡ Et il y aura -15 % de réduction dès le lancement mercredi 30 Octobre à 18 heures et ce, pendant 5 jours.